16
1
I’m not a solution to your problems. I’m another problem.
Joan - Madmen, S04E11
15
10
3
C’est horrible parce que depuis un moment, à force de ne lire plus que des livres trop gros, trop longs, trop bons, j’ai l’impression d’être abandonnée à chaque fois que j’arrive à la fin d’un bouquin, comme si j’avais été amputée d’une vie qui avait toujours été là en moi et qu’on m’ôtait, me laissant seule avec la prochaine, avec toutes celles que je n’ai pas encore découvertes.
C’est horrible parce que toute fin de livre que je me prend dans la gueule, heureuse ou non, se termine toujours mal pour moi, parce que ces personnages n’existent plus, que j’ai atteint la fin de leur existence, et c’est comme si un ami mourrait, dont je n’aurai plus que les photos pour me rappeler sa réalité.
C’est horrible parce que j’arrive de moins en moins à prendre de la distance. J’ai l’impression d’être de plus en plus avalée par le livre. C’est horrible parce que c’est ce qu’un livre devrait toujours faire, JE SAIS, mais quand même bon ça fait mal et on se jette d’histoire en histoire pour oublier celle d’avant - comme on oublierait un mec grâce au suivant - comme si la prochaine était le seul moyen de combler le vide laissée par la précédente.

15
Back to top